Biographie

EN version

octobre 2012

« Soare » signifie « soleil » en roumain. Un patronyme en accord avec le destin lumineux d’Andreea qui a fait ses débuts en musique à l’âge de 7 ans avec  le violon, le piano, la guitare et plus tard, le chant. Très tôt, elle obtient le premier prix  de nombreux concours et mène une carrière de chanteuse de variété roumaine en participant à de nombreux spectacles et à des émissions de télévision et de radio en Roumanie autant qu’à l’étranger (France, Angleterre, Suisse, Belgique, Russie).

521950_179663342221541_367373033_n 1001081_162706073917268_14394080_n

 

En 2004, elle remporte le Grand Prix du concours international de musique francophone  « Chants, sons sur scène » de Baia Mare, après quoi elle a l’honneur de participer aux « Francofolies de La Rochelle » où elle a représenté son pays.

En septembre 2004, elle entre au Conservatoire National de Région de Strasbourg dans la classe de Marie-Madeleine Koebelé et participe à diverses manifestations comme la soirée de gala du Tour de France 2006, l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne (concert donné au Conseil de l’Europe de Strasbourg) ou encore la remise du prix Goncourt. En outre, elle a fais partie d’une tournée de spectacles avec le Théâtre National Le Maillon de Strasbourg.

 

Parallèlement à ses études au conservatoire, elle a obtenu en 2008 la licence de musicologie à l’Université Marc Bloch de Strasbourg.

Andreea Soare entre en 2008 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) où elle intègre la classe de chant d’Isabelle Guillaud. Elle y reçoit également l’enseignement de Susan Manoff, Olivier Reboul, Vincent Vittoz, Claude Lavoix, Anne Le Bozec, ou encore Keneth Weiss.

 

Au cours des années 2010 et 2011, elle chante en soliste sous la direction de Marc Minkowski, Patrick Cohen-Akénine, Mélanie Thiébaud, Nicolas Chalvin, Catherine Simonpietri, Philippe Cambreling…

DSC_2635

En 2011, elle est lauréate du Concours International de Chant de Clermont-Ferrand où elle gagne le rôle de Donna Elvira dans l’opéra Don Giovanni de W.A.Mozart et laureate du concours de chant organisé par le Centre Francais de Promotion Lyrique.

La même année, elle interprète alternativement le rôle de la Première Dame et celui du Premier Enfant dans l’opéra « Die Zauberflöte » de W.A. Mozart,  mise en scène Emmanuelle Cordoliani, direction Yann Molenat.

 

donna Elvira, opera Don Giovanni; Paris 2014

 

Dans le cadre de l’Académie Européenne de Musique Mozart /Haendel du Festival d’Aix-en-Provence 2011, elle travaille des airs et scènes d’opéras de Mozart comme Donna Elvira (Don Giovanni), Fiordiligi (Così fan tutte), La Première Dame et Pamina (La Flûte enchantée), La Comtesse (Les Noces de Figaro), le rôle-titre d’Alcina. Elle est lauréate du prix décerné par « Les Amis du Festival d’Aix-en-Provence 2011 » et du Prix HSBC.

En octobre 2011 elle entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris avec lequel elle participe aux concerts Liszt et Massenet à l’Amphithéâtre Bastille, Opérette viennoise au Théâtre de Suresnes Jean Vilar et « Les Grands Classiques du XXème siècle » à l’Auditorium du Louvre.
En janvier 2012 elle fait ses débuts à l’opéra de Paris en étant Une jeune fille dans le nouvel opéra (création scénique mondiale) « La Cerisaie » de Ph.Fenelon, direction T.Ceccherini.

Pendant la saison 2011-2012 elle est Maria Maddalena dans « La Resurrezione » de Haendel direction P.Agnew, Sandrina dans « La finta giardiniera » de Mozart direction G.Tourniaire et elle participe au mois de mars au concert donné à l’opéra Garnier accompagnée par l’orchestre de l’opéra de Paris dedidé au centenaire de Massenet, direction Guillaume Tourniaire.

Elle est la première dame dans « Die Zauberflöte » de Mozart, direction Denis Contet dans le cadre du festival « Nuits d’été à Corte » en Corse.

 

_ND39893-2

Elle chante la partie du soprano solo dans le Stabat Mater de Poulenc au festival de La Chaise Dieu avec l orchestre national de Lorraine direction Jacques Mercier et le choeur Capella Amsterdam, et la partie du soprano solo dans la Messe du couronnement de Mozart et Les sept dernieres paroles du Christ de Haydn au festival « Septembre musical de l Orne » avec l ensemble de Basse Normandie direction Jean Pierre Wallez et le choeur Diakhrôma.

En septembre/octobre 2012 elle sera la doublure de Susanna dans le Nozze di Figaro de Mozart a l’opera national de Paris et chantera dans la meme production Donna I, direction Evelino Pido.

Au cours de la saison 2013/2014 elle sera Silvia dans L isola disabitata de Haynd direction Inaki Encina Oyon (Paris et Grece), Clarice dans Il mondo della luna de Haydn direction Guillaume Tourniaire et Maria Maddalena dans la reprise de la Resurrezione de Haendel direction Paul Agnew à Suresnes et Poissy.
En mars 2013 Andreea Soare chantera les Quatre derniers lieder de Strausslors du Concert romantique direction Takashi Kondo et l’orchestre symphonique de Clermont Ferrand.

 

_ND34274-2

 

 

credit photo Mirco Magliocca
30.04.2012 l’amphitheatre de Bastille, direction Paul Agnew