Ariane a l opera Garnier

A la même Andreea Soare revient l’honneur de conclure la première partie du concert, dans l’ineffable scène finale d’Ariane, avec ses trois sirènes-Rheinmädchen.  La soprano roumaine brille par un timbre riche à qui Massenet convient fort bien.

http://www.forumopera.com/spectacle/cetait-si-beau

Atypique : c’est le premier mot qui vient à l’esprit, lorsqu’on pense au parcours de la soprano Andreea Soare. De ses débuts précoces en Roumanie comme performer et chanteuse de variété jusqu’à l’Opéra de Paris, en passant par l’Académie du Festival d’Aix, son incroyable aventure a tout du conte de fée. Lauréate HSBC en 2011, elle chantera aux côtés de Sabine Devieilhe et sous la direction de François-Xavier Roth, à l’occasion du concert des Lauréats HSBC donné à la Cité de la Musique à Paris le 2 décembre prochain. Entre deux répétitions, cette artiste en pleine ascension évoque son parcours, ses rêves et ses envies… un nom à retenir, et une voix à découvrir de toute urgence!

http://www.festival-aix.com/blog/lincroyable-destin-dandreea-soare/